Sélectionner une page

Ma vie repose sur la tienne

Et mon sourire dépend de toi

Tout ce que l’homme sème

C’est pour un autre qu’il le fait

Sans cet autre, rien ne serait.

 

Je tisse le lange de l’être qui naît

Sans lui, rien ne serait.

 

Si tu ne m’avais dit : « avance »,

D’autres attendent que tu crées »,

Rien ne serait.

 

En moi, les mots se rassemblent,

Une voix jaillit du silence,

Comme une source du fond d’un trou.

Dans leur soif, ils viennent boire

Sans eux, rien ne serait.

 

L’homme créateur est le produit des espérances.

Celui qui répond aux attentes

Et au delà,

à l’Attente,

à la Présence

En tous manifestée.

 

JH