Sélectionner une page

Les vies ne naissent pas de rien. Elles apparaissent et se développent dans un environnement relationnel. Je grandis dans une famille. Je vis dans des milieux très divers où je participe à une solidarité et en reçoit les bienfaits. La vie humaine dépend des relations dans lesquelles elle se meut. Là où s’exerce une dynamique relationnelle porteuse d’harmonie, la vie humaine prospère et fleurit. Là ou la densité et la qualité des relations s’appauvrit et menace de se tarir, la vie humaine est menacée.

 

Il y a des vies qui vont à toute allure d’une activité à une autre si bien que l’environnement social leur apparaît comme donné. Mais, si un événement malheureux ou une blessure intérieure casse cette dynamique, alors la personne peut perdre très vite les relations qui lui étaient assurées par les activités auxquelles elle participait. Lorsqu’un couple se défait ou lorsqu’un deuil intervient, des relations jusque là naturelles s’espacent et parfois disparaissent. Et, de même, lorsque, par telle ou telle circonstance, une personne quitte le milieu dans lequel elle a fait route, là aussi les relations se dénouent comme si elle disparaissait elle-même du champ de conscience de ceux avec qui elle a été en chemin. Dans une société où chacun semble suivre sa trajectoire, dans une logique qui se traduit dans des implications immédiates et un jeu de contraintes, alors il y a peu de place pour une écoute de ce qui advient au delà. En regard de ceux qui sont en pleine activité, il y a donc des situations très variables de la solitude qui menace jusqu’à l’exclusion qui détruit.

 

Par expérience, nous savons qu’il y a des amis fidèles, des hommes et des femmes qui portent un regard au delà de l’enfermement des routines et des habitudes. Ils ont fait un choix, celui de l’attention à l’autre, partout et toujours. Ils rejoignent ceux qui luttent pour vivre face à la menace de l’isolement. Déjà Jésus nous parle d’un homme méconnu par ceux qui sont prisonniers d’une activité routinière, mais qui trouve sollicitude et accompagnement dans un homme qui a su rompre, un moment, avec le train-train de son existence (1)

 

Quel est notre ressenti vis à vis de ces situations ? Partageons entre nous des expériences de rencontre et de créativité sociale face à la solitude et à l’exclusion !

 

JH

 

(1) Evangile de Luc 20 : 25-37

Share This