#

Bien connue, n’est-ce pas la  parole de Jésus,  rapportée dans l’évangile de Matthieu (7.1-5) : « Pourquoi regardes-tu la paille dans l’oeil de ton frère et ne remarques-tu pas la poutre qui est dans le tien ? » C’est un appel à ne pas juger, à ne pas condamner l’autre. Mais dans quel esprit allons-nous entendre cette parole ? Avec quelle grille de lecture ? Dans un milieu porté lui-même à juger, à condamner, cette parole pourra  engendre un transfert : passer de la condamnation de l’autre à sa propre condamnation. Et, comment enlever soi-même la poutre de son œil ?

 

En écoutant le commentaire de Luc Olivier Bosset (1), la situation s’éclaire. Parce que cette parole est entendue dans un esprit d’amour et de bienveillance, elle nous ôte toute culpabilisation et nous engage dans une relation constructive. Ainsi, nous dit-il, ôter la poutre qui est dans notre œil, c’est sortir de ce qui nous pèse, de notre propre malaise : « Prend le temps de sortir de ton malaise, de ton agacement, alors tu seras dans de bonnes dispositions d’esprit pour aider l’autre à sortir de sa paille ». Et puis pour comprendre l’autre, n’a-t-on pas besoin d’être soi-même empli de bienveillance, une bienveillance  encouragée et nourrie par la bienveillance qui nous est portée et que l’on reçoit. « Lorsqu’on se sent aimé, nous sommes prêt à accueillir différemment les aspérités, les défauts du caractère de l’autre ».

Dans l’amour de Dieu, « remplis ton réservoir ! », nous dit Luc Olivier Bosset…

#

 

J H

 

(1)            « Remplis ton réservoir ! » : https://www.youtube.com/watch?v=pVcrIOItUw0&feature=youtu.be

 

Voir aussi sur le blog : Vivre et espérer

« Se sentir aimé pour s’accepter » (Luc Olivier Bosset) : http://vivreetesperer.com/?p=2100

« Un citoyen pacifié devient un citoyen pacifiant » (Thomas d’Ansembourg) : http://vivreetesperer.com/?p=2156

« Voir, dire et recevoir le bien » (Cécile de Broissia) http://vivreetesperer.com/?p=1860

« Des petits rien de grande portée : la bienveillance au quotidien » (Odile Hassenforder » http://vivreetesperer.com/?p=1849

« Bienveillance humaine. Bienveillance divine. Une harmonie qui se répand » (Lytta Basset) http://vivreetesperer.com/?p=1849

 

Share This